Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Patrick Jacquemin
    Patrick Jacquemin
    membre actif du Groupe de Recherche et d’Action des Cyclistes Quotidiens (GRACQ).

Mon geste barrière, c’est le vélo !

Si le retour du vélo est amorcé dans les villes euro­péennes depuis quelques années1, la crise sani­taire de la covid-19 a permis d’amplifier la tendance, tout en révé­lant le manque d’aménagements adap­tés. Mais ce regain pour la petite reine peut-il perdu­rer ou va-t-il s’essouffler une fois les habi­tudes reprises ? 

On connait le rôle joué par la petite reine dans l’émancipation des femmes2 et on observe que le vélo, dans les villes et régions où un réseau cyclable sûr, continu et direct est mis en place, permet de (re)donner une auto­no­mie sur les courtes et moyennes distances aux personnes âgées, aux personnes à mobi­lité réduite3, aux enfants et aux personnes en situa­tion de précarité.

En plus d’être plébis­cité pour son effi­ca­cité4 dans les centres-villes, le vélo est aussi connu pour être un des outils les plus adap­tés pour réduire les nuisances les plus dénon­cées par les cita­dins à savoir la pollu­tion, le bruit et les problèmes de mobi­lité. 

L’œuf, la poule et la covid

Pour­tant malgré ses quali­tés, le vélo revient de loin ! Il y a quelques années encore, lorsque le mouve­ment cycliste solli­ci­tait les auto­ri­tés pour la mise en place d’aménagements dans le cadre de dépla­ce­ments quoti­diens (et non de loisirs), on peut résu­mer la réponse par : « Nous ferons des aména­ge­ments quand il y aura des cyclistes ! » 

Si cette ques­tion de l’œuf et de la poule tradui­sait un manque de vision et d’ambition des auto­ri­tés en matière de poli­tique de mobi­lité (où c’est bien souvent l’offre en infra­struc­tures qui doit précé­der la demande), elle a surtout fait perdre des années. Car si depuis quelques temps, le nombre d’usagers du vélo est en constante augmen­ta­tion, avec la crise de la covid-19, la demande a large­ment dépassé l’offre ! Les ateliers vélo ne savent pas suivre les demandes, les forma­tions de conduite à vélo sont remplies, les four­nis­seurs sont régu­liè­re­ment en rupture de stock et l’achat d’un vélo se fait main­te­nant sur liste d’attente ! 

Dans les régions et villes les mieux prépa­rées, des « pistes covid » ou « coro­na­pistes » ont été instal­lées en quelques jours, voire en une nuit. En province de Liège, la réponse a été plus timide. Si on prend le cas de la Ville de Liège, que nous connais­sons le mieux, une task force rassem­blant les auto­ri­tés locales et régio­nales, la SNCB, le TEC, la police et le secteur asso­cia­tif a permis de mettre en place une dyna­mique inté­res­sante. En quelques semaines, des aména­ge­ments récla­més depuis des années ont été mis en œuvre. Les usagers du vélo profitent main­te­nant de « rues cyclables », de carre­fours munis de panneaux B22/B23 auto­ri­sant les cyclistes à passer les feux rouges sous certaines condi­tions, d’une zone 30 éten­due ou d’améliorations dans quelques endroits problé­ma­tiques. 

Par contre, en ce qui concerne le projet le plus effi­cace et struc­tu­rant de créer des « coro­na­pistes » traver­sant le centre-ville depuis les péri­phé­ries, la demande initiale des cyclistes, la situa­tion n’avance pas vrai­ment et l’opportunité d’accompagner un nombre signi­fi­ca­tif de personnes voulant « chan­ger de mode de dépla­ce­ment », ne pourra malheu­reu­se­ment pas être saisie.

Le vélo, ne sera pas le grand gagnant post covid !

En tant qu’association cycliste, nous savons que le vélo ne sera pas le grand gagnant « mobi­lité » de l’ère post covid. En tous cas, pas tout de suite car notre région, notre province, nos villes et villages ne sont pas encore adaptés.

Nous savons pour­tant que le poten­tiel est là ! Pour la seule agglo­mé­ra­tion liégeoise, plus de 155 000 personnes5 résident en fond de vallée dans un rayon de 10 km du centre-ville. Nous savons aussi, depuis un moment, et le nombre de vélos vendus ces derniers mois le confirme, que la ques­tion de l’œuf ou de la poule ne se pose plus : c’est l’offre en infra­struc­tures sécu­ri­sées et de qualité pour les cyclistes qui permet­tra à cette énorme demande poten­tielle de faire du vélo une véri­table solu­tion de dépla­ce­ments quoti­diens pour un grand nombre de personnes. Cette offre dépend cepen­dant presqu’uniquement de choix poli­tiques. 

Nous savons aussi que le chan­ge­ment est possible. La mise en place d’une task force en est un exemple. Des villes comme Paris, Grenoble, Bordeaux, La Rochelle, … ont montré que la pratique du vélo n’était pas une ques­tion de géné­tique mais tout simple­ment, une ques­tion d’aménagements. La rue de Rivoli par exemple : située en plein centre de Paris, cette rue a été adap­tée et insé­rée dans un réseau cyclable. Depuis le 1er janvier 2020, ce sont plus d’un million de passages à vélo qui ont été comp­ta­bi­li­sés6 ! Inspirant ! ♣♣♣


  1. Le retour de la bicy­clette, Frédé­ric Héran
    https://​editions​la​de​cou​verte​.fr/​c​a​t​a​l​o​g​u​e​/​i​n​d​e​x​-​L​e​_​r​e​t​o​u​r​_​d​e​_​l​a​_​b​i​c​y​c​l​e​t​t​e​-​9​7​8​2​7​0​7​1​8​6​8​1​2​.​h​tml.
  2. Le vélo, l’invention qui éman­cipa les femmes, http://​www​.slate​.fr/​s​t​o​r​y​/​1​0​4​5​0​9​/​v​e​l​o​-​o​u​t​i​l​-​e​m​a​n​c​i​p​a​t​i​o​n​-​f​e​m​mes
  3. « Ce ne sont pas les personnes qui sont handi­ca­pées, ce sont les villes qui sont inadap­tées ». http://​www​.moda​ci​ty​life​.com/​b​l​o​g​/​m​a​k​i​n​g​-​s​p​a​c​e​-​f​o​r​-​d​i​v​e​r​s​i​t​y​-​i​n​-​t​h​e​-​u​r​b​a​n​i​s​t​-​w​o​rld
  4. À Copen­hague, ville où le vélo atteint près de 50 % des trajets quoti­diens, l’utilisation du vélo est justi­fiée par ses utili­sa­teurs pour sa rapidité/efficacité (56 %), sa simpli­cité (37 %), le faible coût (29 %) et pour l’environnement (5 %).
    https://​www​.lemonde​.fr/​b​l​o​g​/​t​r​a​n​s​p​o​r​t​s​/​2​0​1​4​/​0​5​/​0​9​/​c​o​m​m​e​n​t​-​c​o​p​e​n​h​a​g​u​e​-​e​s​t​-​d​e​v​e​n​u​e​-​l​a​-​c​a​p​i​t​a​l​e​-​e​u​r​o​p​e​e​n​n​e​-​d​u​-​v​e​lo/.
  5. https://​www​.gracq​.org/​a​c​t​u​a​l​i​t​e​s​-​d​u​-​g​r​a​c​q​/​p​o​u​r​q​u​o​i​-​l​e​-​r​e​l​i​e​f​-​n​e​s​t​-​p​l​u​s​-​u​n​-​f​r​e​i​n​-​l​a​-​p​r​a​t​i​q​u​e​-​d​u​-​v​e​l​o​-​l​i​ege.
  6. https://​twit​ter​.com/​t​o​t​e​m​r​i​v​o​l​i​?​l​a​n​g​=fr.
< Retour au sommaire