Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Hervé Persain
    Hervé Persain
    président du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège

Le mot du président

Je consa­cre­rai le dernier édito que je signe­rai en tant que Président du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège à une théma­tique qui m’est chère : la citoyen­neté.

En effet, le jour­nal « Time » a consa­cré le mani­fes­tant « Person­na­lité de l’année 2011 » . L’hebdomadaire améri­cain a dési­gné celui-ci « pour avoir capturé et souli­gné un senti­ment mondial d’espoir de chan­ge­ment, renversé des gouver­ne­ments et les idées toutes faites, combiné les tech­niques les plus anciennes avec les tech­no­lo­gies les plus modernes pour mettre en lumière la dignité humaine et guidé la planète sur la voie d’un 21e siècle plus démo­cra­tique bien que parfois plus dange­reux ».

Tel le batte­ment d’ailes du papillon qui génère une tornade à l’autre bout de la planète, ce vent de chan­ge­ment qui nous vient du Sud, bien plus vigou­reux il est vrai que le vol initia­teur de l’effet papillon cher à Edward Lorenz, a été suivi d’actes de résis­tance, de soulè­ve­ments citoyens dans de nombreuses contrées de l’hémisphère Nord. De Madrid à Wall Street, d’Athènes à Moscou, de Liège à Bruxelles, les mani­fes­ta­tions initiées par une jeunesse mili­tante ont tantôt fait vaciller des despotes, tantôt sensi­bi­lisé des popu­la­tions et inter­pellé leurs leaders, en utili­sant des moyens d’expression nouveaux, en orga­ni­sant des mani­fes­ta­tions paci­fiques et cepen­dant déter­mi­nées, mais aussi des mouve­ments plus musclés et parfois armés pour exiger le respect de leurs droits, dénon­cer des pouvoirs anti­dé­mo­cra­tiques, condam­ner les injus­tices flagrantes en termes de répar­ti­tion des richesses.

Le cri de Stéphane Hessel ne fut pas étran­ger à certaines levées de boucliers. S’indigner, puis s’engager, tel fut le message rappelé par ce person­nage lui-même emblé­ma­tique de la résis­tance que l’homme est capable d’opposer à son tortion­naire. Aujourd’hui comme hier, la néces­sité de s’élever contre l’iniquité est essen­tielle. Nos mouve­ments d’éducation perma­nente, nos réseaux citoyens consti­tuent plus que jamais les viviers de la prise de conscience et les outils de chan­ge­ment au sein de socié­tés ivres des miroirs aux alouettes que tentent de leur impo­ser les chantres du libé­ra­lisme exacerbé, les soldats de la finance et leurs lieu­te­nants des agences de nota­tion, les puis­sants aveu­glés par leur propre richesse alors qu’ils tentent de faire croire qu’elle profi­tera au plus grand nombre.

Lais­sez-moi vous confier ma fierté d’appartenir à une orga­ni­sa­tion telle que la nôtre, qui place toute son éner­gie à construire la société de demain sur un fonde­ment huma­niste, respec­tueux des droits de toutes et tous dans une société plus démo­cra­tique et plus égali­taire. Notre projet de société est parfai­te­ment traduit dans le Mani­feste du Comité de Vigi­lance démo­cra­tique que le Centre d’Action Laïque a contri­bué à élabo­rer. Le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège est signa­taire de ce mani­feste, auquel nous vous invi­tons à adhé­rer. Il ne renie en rien le Mani­feste du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège, comme vous pour­rez vous en rendre compte en consul­tant l’un et l’autre sur notre site inter­net (www​.calliege​.be) ou sur celui du Centre d’Action Laïque Commu­nau­taire (www​.laicite​.net). Les acquis sociaux, cultu­rels et démo­cra­tiques semblent aujourd’hui aller de soi, mais les années de crises que nous affron­tons incitent d’aucun à les remettre en ques­tion. Soyons vigi­lants, et actifs, critiques et soli­daires dans notre combat !

Salut et Frater­nité

Février 2012