Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Hervé Persain
    Hervé Persain
    président du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège

Le mot du président

Le livre a de tout temps consti­tué un enjeu incon­tour­nable de démo­cra­tie, un outil d’émancipation des peuples, mais aussi de façon­ne­ment des esprits. Il est donc fonda­men­tal que l’écrit ne reste pas le mono­pole des intel­lec­tuels ou des élites qui détiennent le pouvoir, quel qu’il soit. Pour favo­ri­ser le bon fonc­tion­ne­ment des démo­cra­ties, il convient que le plus grand nombre s’approprie les supports d’expressions, dont le livre ne consti­tue qu’un seul mode. Il est en effet plus facile aujourd’hui d’accéder à des médias qui ne sont pas soumis aux mono­poles ou aux arcanes de la presse ou de l’édition. L’accès à Inter­net, de même que des formes d’expression popu­laires telles que le slam ou le rock, les ateliers d’écriture ou d’expression et de créa­ti­vité qui ont tendance à se multi­plier dans nos socié­tés contem­po­raines, permettent ainsi que l’écriture ne se limite pas à sa fonc­tion descen­dante de l’information, mais qu’elle soit aussi acces­sible aux citoyens qui peuvent ainsi renvoyer leurs percep­tions et leurs avis. Cela ne peut se faire qu’en favo­ri­sant les poli­tiques d’éducation à l’écrit dès le plus jeune âge, tout comme les actions d’éducation perma­nente faci­li­tant les prises de parole au sein des popu­la­tions, quelles que soient leurs origines ou leurs niveaux sociaux. La respon­sa­bi­lité en incombe aux services publics, et aux déci­deurs poli­tiques, même si l’instruction des masses complexi­fie le rôle des élus, qui doivent prendre la peine d’argumenter et de justi­fier de leurs déci­sions dès lors que celles-ci sont soumises à l’analyse critique des citoyens et à leur capa­cité de faire entendre leur point de vue sur la place publique.

Les actions du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège s’inscrivent dans cette pers­pec­tive. Depuis 2006, notre mouve­ment déve­loppe une dyna­mique sur le livre citoyen avec de nombreux parte­naires de la lecture publique, de l’associatif, du privé (librai­ries)… Tous les deux ans, « Aux Livres, Citoyens » nous permet d’agir afin que s’entende la voix de tous, contre l’extrême droite (2006), en faveur des Droits de l’Humain (2008, 60e  anni­ver­saire de la Décla­ra­tion Univer­selle), et en 2010, dans 18 villes et communes de notre province, et avec plus de parte­naires encore (centres cultu­rels,  CPAS, AMO, Centres de Jeunes, Régies de quar­tiers…), nous avons déve­loppé la théma­tique des passages de mémoires dans le contexte de crise finan­cière et sociale que nous vivons, et avons offert à de nombreux contri­bu­teurs des espaces d’expression afin qu’ils livrent leur percep­tion, fassent entendre leur voix et ouvrent avec nous des voies vers un avenir meilleur.

< Retour au sommaire