Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Aline Kockartz
    Aline Kockartz
    coordinatrice du service Relations avec les associations du CAL de la province de Liège

Santé mentale et lien social, une rencontre centrée sur l’humain

Les ques­tions de santé mentale et de lien social, éléments parti­cu­liè­re­ment éprou­vés lors des derniers événe­ments (pandé­mie, inon­da­tions), consti­tuent un axe de réflexion de la campagne d’éducation perma­nente 2021 du Centre d’Action Laïque Santé de tous, santé pour tous. 

Le 3 février dernier, le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège propo­sait une rencontre en ligne afin d’approfondir ces notions.
Les expli­ca­tions de Marie Lambert, co-direc­trice du CRéSaM (Centre de Réfé­rence en Santé Mentale), amènent à consi­dé­rer la santé mentale comme un proces­sus continu et dyna­mique ; à la mettre en pers­pec­tive avec ses fluc­tua­tions vers la souf­france psychique et à explo­rer des pistes pour se sentir mieux avec soi-même et avec les autres.

Au niveau poli­tique, Sandra Aubry a déve­loppé les éléments de reven­di­ca­tion de la Fédé­ra­tion des maisons médi­cales : l’application du modèle GICA pour des soins Globaux Inté­grés Conti­nus et Acces­sibles et une vision où il n’y a pas de décou­page entre santé physique et santé mentale.

Ensuite, Colette Mertens, du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège, a expli­qué et illus­tré comment les acti­vi­tés menées à Seraing ont dû être repen­sées à la suite de la pandé­mie : jeux en ligne, assis­tance morale, balades, etc.

Deux asso­cia­tions laïques sont égale­ment venues relayer le travail mené sur le terrain. Sasha Renard, de la Maison Arc-en-Ciel Verviers, a exposé la situa­tion des personnes migrantes en raison de leur orien­ta­tion sexuelle qui, depuis la pandé­mie, se trouvent en grande détresse psychique en raison, notam­ment, de l’allongement des délais des procé­dures admi­nis­tra­tives. Marc Spar­mant de la Maison de la Laïcité et des Soli­da­ri­tés d’Angleur, a souli­gné la dyna­mique soli­daire qui, depuis la pandé­mie et les inon­da­tions, s’est inten­si­fiée avec l’aide alimen­taire de première ligne grâce à divers parte­na­riats et à l’équipe de volon­taires. Elle pour­suit aujourd’hui son travail avec un soutien intense aux popu­la­tions sinis­trées (dons maté­riels et alimen­taires, consul­ta­tions psycho­lo­giques, soutien scolaire).

< Retour au sommaire