Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Colette Mertens
    coordinatrice au service Animations locales de Seraing

La balade des Fieris Féeries

C’est pendant le confi­ne­ment qu’est née l’idée de faire évoluer la parade des Fieris Féeries en une balade en plein air les 3 et 4 octobre place Kuborn à Seraing. Face à l’impossibilité de prépa­rer le spec­tacle de rue avec les publics et face à l’inconnue de ce qu’il advien­drait des événe­ments cultu­rels en géné­ral dans le contexte de la pandé­mie, le service Fieris Féeries a choisi de convier les visi­teurs, seuls ou en petits groupes, à se ques­tion­ner sur le vivre-ensemble au travers d’un parcours d’installations urbaines dispo­sées tout autour de la cité admi­nis­tra­tive de Seraing.

La prépa­ra­tion a été réali­sée en petits ateliers parti­ci­pa­tifs durant l’été. Envi­ron 200 personnes ont investi les diffé­rentes possi­bi­li­tés offertes pour réflé­chir à cette même ques­tion : comment faire une meilleure société pour toutes et tous demain à Seraing ? Lors de l’événement, les visi­teurs ont alors pu décou­vrir les diffé­rents apports : une gale­rie de portraits affi­chant fière­ment les diver­si­tés à Seraing, une instal­la­tion de tricot urbain offrant un regard décalé sur le cadre de vie, des salons cosy permet­tant l’écoute de témoi­gnages vocaux de Séré­siens, des dessins illus­trant les réflexions du terri­toire, d’immenses draps taggués par un artiste séré­sien sur la théma­tique des moyens d’être ou de rester en contact, une longue table mettant en lumière les propo­si­tions faites à l’automne 2019 par d’autres citoyens au sujet du vivre-ensemble…

Si l’événement n’a pu se tenir le dimanche en raison des caprices de la météo, la jour­née du samedi aura quant à elle été riche de rencontres et aura offert à chacun une bouf­fée d’espoir et d’humanité dans un contexte plutôt propice au repli. ♣♣♣

< Retour au sommaire