Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Renaud Erpicum
    Renaud Erpicum
    coordinateur au service Actions locales de Seraing

« Vivre ensemble »...

La formule est régu­liè­re­ment reprise ici et là, par les uns et les autres, afin de nommer ce que j’appellerais « un ensemble homo­gène de rela­tions humaines hétérogènes ».


Placez « Vivre ensemble » dans un discours ou un texte et c’est comme si soudai­ne­ment vous invi­tiez l’harmonie et la cordia­lité à une table à laquelle seraient assis des indi­vi­dus complè­te­ment diffé­rents. Le tableau fait un peu image d’Epinal et ferait presque sourire si la réalité, bien plus crue, ne nous renvoyait régu­liè­re­ment à des thèmes comme le commu­nau­ta­risme, l’intégrisme, les discri­mi­na­tions, les inéga­li­tés ou le racisme.

Et pour­tant… Ici et là, les uns et les autres mènent avec succès des projets visant à expé­ri­men­ter ce « Vivre ensemble ». Le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège apporte sa pierre à cet édifice en orga­ni­sant parmi d’autres actions, les Ateliers du Mercredi, un projet éduca­tif dont les membres viennent de reve­nir d’une « semaine résidentielle ».

Ces jeunes de 7 à 12 ans, d’origines cultu­relles, de milieux, de croyances et de philo­so­phies diffé­rents ont partagé à travers le jeu et l’organisation du quoti­dien, leurs goûts, et leurs envies, leurs opinions, leurs manières d’être, de faire, de penser durant 5 jours et 4 nuits, unis malgré leurs nombreuses diffé­rences autour d’un simple slogan qui renvoie à la diffi­cile mais passion­nante arti­cu­la­tion entre nos besoins indi­vi­duels et nos aspi­ra­tions collectives.
« Libres, ensemble »

< Retour au sommaire