Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Jacqueline Slepsow
    Jacqueline Slepsow
    coordinatrice du service Droits humains

Darwin, célèbre et pourtant méconnu

Depuis le 12 octobre et juqu’à la fin du mois de janvier 2020, La Cité Miroir accueille Darwin, l’original, une expo­si­tion consa­crée à Charles Darwin, le père de la théo­rie de l’évolution, person­nage à la fois célèbre et pour­tant méconnu.

Cette expo­si­tion réali­sée par la Cité des sciences et de l’industrie de Paris en colla­bo­ra­tion avec le Muséum d’Histoire natu­relle de France suscite mani­fes­te­ment l’intérêt, puisque de très nombreux adultes et de multiples groupes scolaires de tous réseaux viennent la visi­ter soit libre­ment, soit dans le cadre de visites guidées qui ont rapi­de­ment mis en évidence le fait que mani­fes­te­ment la théo­rie est à ce jour encore très mal comprise et fait encore l’objet de nombreuses idées fausses.

Dans le cadre de cette expo­si­tion, nous avons égale­ment proposé une confé­rence sur la laïcité tacite de la science avec Guillaume Lecointre, direc­teur du dépar­te­ment systé­ma­tique et évolu­tion du Muséum natio­nal d’Histoire natu­relle de France qui a fourni quelques pistes de réflexion aux ensei­gnants qui éprouvent des diffi­cul­tés à ensei­gner la théo­rie de l’évolution face à l’opposition mani­fes­tée par certains étudiants, rappe­lant en cela le rôle éminem­ment poli­tique et social de l’espace scolaire.

Nous avons par ailleurs égale­ment diffusé le spec­tacle Tout le monde descend, une joyeuse comé­die de vulga­ri­sa­tion scien­ti­fique, qui par le jeu et la péda­go­gie a pour objec­tif d’expliquer, détailler, illus­trer, redé­mon­trer et appuyer la théo­rie de Darwin en la rendant acces­sible à tous et joyeuse tout en illus­trant parfai­te­ment les conflits entre sciences et dogmes ­sécu­laires.

< Retour au sommaire