Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Jacques Smits
    Jacques Smits
    directeur du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège

50 ans de laïcité !

Il y a 50 ans des femmes et des hommes, épris de valeurs communes, réunis en asso­cia­tions, créent le Centre d’Action Laïque pour défendre et promou­voir la laïcité comme projet de vivre Libres, ensemble.


C’est à La Cité Miroir que cet anni­ver­saire a connu un moment signi­fi­ca­tif, début octobre 2019, avec l’organisation de plusieurs jour­nées de réflexions, d’activités cultu­relles et festives. Henri  Pena Ruiz, Paul Jorion, Zineb El ­Rhazoui, Fran­çois ­Hollande, Patrick Pelloux, Albert Moukhei­ber, Tania de ­Montaigne et près de trente autres person­na­li­tés ont dialo­gué pendant quatre jours pour contri­buer à la construc­tion d’un projet de société commun, univer­sel : la laïcité. Plus de 3 000 personnes ont parti­cipé à cet événe­ment impor­tant pour le mouve­ment laïque. Un ensemble de moments qui consti­tuent une étape essen­tielle dans le déve­lop­pe­ment des actions menées et des avan­cées à réali­ser.

Au terme de ces jour­nées de réflexion, l’Appel de Liège a été lancé, cosi­gné symbo­li­que­ment au nom de l’ensemble des inter­ve­nants par Isabel Allende Bussi, première femme prési­dente du Sénat au Chili, fille de Salva­dor Allende et par Henri Bartho­lo­meeu­sen, président du Centre d’Action Laïque. Un appel impor­tant adressé aux défen­seurs des droits fonda­men­taux que plus de 8 000 citoyennes et citoyens ont déjà signé à l’heure où nous écri­vons ces lignes, actant ainsi leur volonté de promou­voir la laïcité comme un prin­cipe univer­sel, garant des liber­tés indi­vi­duelles.

Parce que le prin­cipe de laïcité instaure et protège les valeurs de liberté, d’égalité et de soli­da­rité, parce qu’il permet la coexis­tence paisible des opinions et concep­tions philo­so­phiques ou reli­gieuses. Parce que la laïcité n’est pas une option ou une opinion parmi d’autres, mais bien la condi­tion qui rend possible la vie en commun dans le respect de toutes et tous. Elle four­nit une réponse de portée univer­selle indé­pen­dante de tous les parti­cu­la­rismes. Pour cela, les signa­taires en appellent solen­nel­le­ment à consi­dé­rer la laïcité comme une exigence démo­cra­tique essen­tielle.


< Retour au sommaire