Aux Livres, Citoyens !

Aux Livres, Citoyens ! – 2014–2015 : Arts & Pouvoirs

L’exposition parti­ci­pa­tive « Je m’expose, tu te livres » s’est dérou­lée du 15 au 26 juin, à la Cité Miroir à Liège, dans le cadre de la clôture du dispo­si­tif « Aux Livres, Citoyens ! ». Cette édition portait sur les rela­tions entre l’art et le pouvoir.

« Aux Livres, Citoyens ! », c’est un dispo­si­tif d’actions citoyennes autour des livres, de la lecture et de l’écriture qui s’étend sur la Province de Liège. Ce dispo­si­tif traite d’enjeux de société et vise diffé­rents publics, portant une atten­tion parti­cu­lière aux publics éloi­gnés de la lecture.

En amont de l’exposition, un travail a été réalisé dans chaque groupe avec notam­ment un atelier d’émergence poli­tique afin de faire de déga­ger des enjeux de société. Ces réflexions ont été enri­chies par un travail de recherche dans les groupes pour ensuite construire ensemble un discours collec­tif avec ses ques­tion­ne­ments et ses réflexions. Pour diffu­ser ces messages, chaque groupe a réalisé une créa­tion artis­tique avec l’accompagnement d’artistes. Toutes ces créa­tions ont été expo­sées, tout d’abord par groupe au niveau local et ensuite pour l’ensemble des groupes à la Cité Miroir.

L’exposition à la Cité Miroir a rassem­blé l’ensemble des créa­tions artis­tiques (vidéo, pein­ture, sculp­ture, photo, dessin, graf­fiti, chan­son, écri­ture, tricot, pliage, etc.). L’ensemble des produc­tions ont été mises en liens par une scéno­gra­phie parti­cu­lière qui les présen­taient suivant les thèmes déve­lop­pés lors des ateliers d’émergence (« Exer­cer notre liberté d’expression ? » ; « Inter­ro­ger l’emploi, la répar­ti­tion des richesses ? », « Partir de nos quar­tiers ? », « Faire de nos diffé­rences des richesses, pas des défi­ciences ? » ; « Culti­ver les petits et grands bonheurs ? »). Certains éléments de la scéno­gra­phie, coor­don­née par une profes­sion­nelle, Claire Renard, ont été réali­sés par des parti­ci­pants aux divers groupes locaux.

Dans l’exposition, un espace central d’expression était dédié aux visi­teurs afin que ceux-ci nour­rissent égale­ment de leurs réflexions à l’exposition « Je m’expose, tu te livres ». Il était proposé à chaque visi­teur d’écrire (les mots lais­sés dans la boite à lettre ont été utili­sés pour la criée), de parler (faire une vidéo, enre­gis­trer un message sur un répon­deur télé­pho­nique), de dessi­ner et de coller (réali­ser des affiches) autour de leurs idées pour amélio­rer la société de demain.

Des moments de rencontres publiques ont égale­ment été program­més avec des criées publiques, des pièces de théâtre, un concert et une autre expo­si­tion au Théâtre de Liège. Les groupes ont été invi­tés à parti­ci­per à une visite guidée-animée, ajus­table en fonc­tion des attentes du groupe. De manière géné­rale, celle-ci était arti­cu­lée en deux moments. Tout d’abord, chaque parti­ci­pant a exploré l’exposition afin de déter­mi­ner la ques­tion la plus impor­tante et le moyen d’expression le plus inté­res­sant à ses yeux. Et ensuite, fort de tout cela, et par sous-groupe, une réflexion a été menée à partir de collages et d’écriture autour d’idées pour amélio­rer la société de demain

L’exposition a réuni des indi­vi­dus, les parti­ci­pants des groupes locaux et d’autres groupes venant puiser des ressources et des infor­ma­tions pour leur propre projet. Celle-ci a permis : de diffu­ser le discours des visi­teurs et celui des groupes ; de stimu­ler la rencontre et l’échange entre les parti­ci­pants de groupes diffé­rents ; de mettre en lien diffé­rents acteurs de terrain (et par là de vivre la mise en réseau) ; de prendre confiance en ses capa­ci­tés et vivre la force du collec​tif​.De nombreux ques­tion­ne­ments et réflexions ont émergé lors de cette expo­si­tion, ceux-ci ont été décrits et analy­sés dans une note. Une vidéo qui retrace tout le proces­sus du dispo­si­tif a égale­ment été réali­sée. Ces diffé­rents éléments ont permis, lors d’une plénière avec les parte­naires, de réali­ser une analyse réflexive afin de notam­ment dessi­ner les premiers contours d’une prochaine édition « Aux Livres, Citoyens ! ».

Plus d'info :

Le plan de l'exposition « Je m’expose, tu te livres »

Le diapo­rama de l'évaluation du projet et les messages du télé­phone rouge