Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Colette Mertens
    coordinatrice au service Animations locales de Seraing

La machinerie Fieris Féeries est lancée !

Alors que le spec­tacle de rue se tien­dra le 5 octobre, une foule d'engrenages sont déjà emboî­tés permet­tant de lancer la machine. Seraing se mobi­lise en effet déjà depuis de nombreux mois pour vivre cet événe­ment. Enfants et ados de cours de danse et de gym, agents de services publics, ateliers de couture, groupes d'adultes, comi­tés de quar­tier, biblio­thèques, mouve­ments de jeunesse, commer­çants, écoles commu­nales et provin­ciales… Diverses et variées sont les personnes qui nous ont rejoints avec leurs envies, leurs compé­tences et leurs dispo­ni­bi­li­tés.

Si, pour cette première édition des Fieris Féeries, la plupart se préparent de manière auto­nome (dans la confec­tion de costumes, d'accessoires, dans les répé­ti­tions de choré­gra­phie ou de musique…), l'équipe du Centre d'Action Laïque de la Province de Liège à Seraing commence égale­ment à propo­ser aux uns et aux autres de se rencon­trer pour tisser un maillage des forces séré­siennes. C'est ainsi que des personnes dont le seul point commun est de parti­ci­per aux Fieris Féeries sont par exemple allées ensemble s'initier à la danse folk­lo­rique, ont décou­vert les cris­tal­le­ries du Val Saint-Lambert ou se sont rendues au Festi­val « Namur en mai ».

Au vu de l'enthousiasme suscité par cet événe­ment rassem­bleur, nous ne pouvons qu'espérer pouvoir entre­te­nir cette dyna­mique de rencontre et de réseau au-delà du 5 octobre. Grâce aux acteurs de cet événe­ment, les Fieris Féeries sont indis­cu­ta­ble­ment telle­ment plus qu'un spec­tacle de rue !