Agenda de l'association

Kimbidalé (Entière)

Projection-débatSoirée de sensibilisation | 06.02.2019 | La Cité Miroir

Kimbidalé (Entière)

Projection-débatSoirée de sensibilisation | 06.02.2019 | La Cité Miroir

Dans le cadre de la jour­née inter­na­tio­nale TOLERANCE ZERO à l’égard des Muti­la­tions Géni­tales Fémi­nines, le Collec­tif Liégeois contre les
Muti­la­tions Géni­tales Fémi­nines (CLMGF) propose une soirée de sensi­bi­li­sa­tion

Au programme

19h : accueil
19h15 : allo­cu­tion de bien­ve­nue de Madame la Dépu­tée provin­ciale vice-prési­dente Katty FIRQUET en charge des Affaires sociales
19h20 : intro­duc­tion et film « Kimbi­dale »

Kimbi­dalé (entière)
écrit et réalisé par Emma­nuelle Labeau, 2015

Ce docu­men­taire relate la bataille admi­rable de mili­tantes contre les muti­la­tions géni­tales fémi­nines (MGF) subies par les femmes Afar dans la corne de l’Afrique (Djibouti, Erythrée et Ethio­pie).

Depuis vingt ans, Madina Aida­his et Halima Issé mènent une lutte achar­née pour mettre fin à la pratique de l’excision et de l’infibulation en pays Afar éthio­pien. Chaque jour, elles sillonnent les villages de la région de Gawani pour sensi­bi­li­ser les habi­tants sur les effets néfastes de ces muti­la­tions géni­tales fémi­nines.
À partir de 2005, leur combat prend une dimen­sion inter­na­tio­nale. Soute­nues par le mouve­ment fémi­niste fran­çais Femmes Soli­daires, Madina et Halima ont réussi à sauver plus de huit cent cinquante petites filles.

L’excision est une tradi­tion ances­trale, qui provoque des souf­frances innom­mables aux femmes tout au long de leur vie quand elles n’en meurent pas, notam­ment le soir de leur nuit de noces, et lors de leur accou­che­ment. Aussi les mili­tantes s’attachent-elles à prou­ver que cette pratique n’a pas d’autres fonde­ments que
le plai­sir mascu­lin, et à décons­truire le préjugé selon lequel la femme exci­sée serait plus fidèle que la « kimbi­dalé », la « porteuse de clito­ris ».

Ce film est né de la rencontre entre Emma­nuelle Labeau, jour­na­liste et réali­sa­trice du film et d’Aicha Dabalé, acti­viste origi­naire de Djibouti, vivant en France depuis de nombreuses années.

Produc­tion : Emma­nuelle LABEAU, France 2015
Durée : 51’

Suivi d’un débat en présence de :
-Aicha DABALE, acti­viste origi­naire de Djibouti
-Chris PAULIS, Docteur en Anthro­po­lo­gie
– Yvette BARILLEAU, Femmes Soli­daires, Paris
– Samia YOUSSOUF, GAMS
– Centre de plan­ning des FPS de Liège