Agenda des associations

L'humour comme élément du vivre ensemble

Conférence | 05.02.2019 | École Polytechnique de Seraing - Grand auditoire

L'humour comme élément du vivre ensemble

Conférence | 05.02.2019 | École Polytechnique de Seraing - Grand auditoire

Bruno Humbeeck est psycho­pé­da­gogue et docteur en sciences de l’éducation. Chargé d’enseignement à l’Université de Mons et respon­sable du Centre de Ressource éduca­tive pour l’Action Sociale (CREAS), il travaille sur des projets de recherche portant sur rela­tions école-famille et société au sein du Centre de Recherche en Inclu­sion Sociale. Expert de la rési­lience, il est l’auteur de publi­ca­tions sur l’estime de soi, la maltrai­tance, la toxi­co­ma­nie et la prise en charge des personnes en rupture psycho­so­ciale.

Combien d’enseignants ne se sont-ils pas plon­gés dans un immense moment de soli­tude pour avoir tenté, sans prépa­ra­tion, de faire rire leurs élèves ? Combien d’éducateurs n’ont-ils pas éprouvé ce senti­ment ambigu de manier une arme à double tran­chant en cher­chant à faire rire un déses­péré ? Combien de parents n’ont-ils pas cher­ché à appri­voi­ser leur enfant par le rire ? Quelle maman n’a t‑elle pas été tentée d’aider un nour­ris­son à surmon­ter ses douleurs en les faisant voler en éclat de rire au risque d’accentuer l’irritation de bébé ? Quel papa n’a t‑il pas essayé de se rappro­cher d’un adoles­cent trop fuyant en le raccro­chant à un patri­moine humo­ris­tique commun quitte à se trou­ver renvoyé sans ména­ge­ment à son humour ringar­disé ?

Les plai­san­te­ries mal reçues, les blagues inap­pro­priées ou les mots d’esprit maladroits écrasent parfois plus qu’ils ne relèvent. Les dommages colla­té­raux des moque­ries, des sarcasmes ou de l’ironie, ces faux frères de l’humour, sont, sur ce point, parfois consi­dé­rables. Pour l’enseignant, pour le travailleur social ou pour le parent, le rire et son complice l’humour, consti­tuent incon­tes­ta­ble­ment de précieux outils… à manier avec précau­tion. Sous ses faux airs natu­rels, le rire s’appuie sur des ressorts arti­fi­ciels que nous abor­de­rons lors de cette confé­rence. Lorsque l’on doit faire rire pour vivre, pour faire vivre, ou tout simple­ment pour aider à gran­dir, il vaut assu­ré­ment mieux ne pas trop lais­ser l’humour frap­per au hasard.