Salut & Fraternité

Le trimestriel de la laïcité en Province de Liège

  • Robert Moor
    Robert Moor
    président du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège
  • Jacques Smits
    Jacques Smits
    directeur du Centre d’Action Laïque de la Province de Liège

Le mot du président

DUDH

Article

Salut & Frater­nité évoque la devise « Liberté, Égalité, Frater­nité » appa­rue pendant la Révo­lu­tion fran­çaise. Salut des citoyens, Frater­nité avec les citoyens, en lien étroit, presqu’intime, avec la Décla­ra­tion des droits de l’homme et du citoyen de 1789.

Un siècle et demi plus tard, la mécon­nais­sance et le mépris des droits de l’homme ont conduit à des actes de barba­rie inouïe qui ont révolté et révoltent toujours la conscience de l’humanité. L’avènement d’un monde où les êtres humains seraient libres de parler et de croire, libé­rés de la terreur et de la misère, a été procla­mée, il y a 70 ans, comme la plus haute aspi­ra­tion de la femme et de l’homme. Ainsi à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, terri­ble­ment destruc­trice et barbare, des femmes et des hommes ont contri­bué à la rédac­tion de l’un des docu­ments les plus fonda­men­taux du XXe siècle : la Décla­ra­tion univer­selle des droits de l’homme (DUDH). De grands progrès ont été réali­sés depuis cette procla­ma­tion, mais les droits de l’homme pour tous ne sont encore qu’une vague promesse et lueur d’espoir.

Trop peu de citoyens sur la planète ont malheu­reu­se­ment une idée claire de leurs droits élémen­taires, et ils sont encore moins nombreux à avoir lu la Décla­ra­tion univer­selle des droits de l’homme ; ce docu­ment, qui pros­crit les trai­te­ments dégra­dants, protège la liberté d’expression, la présomp­tion d’innocence, la libre circu­la­tion des citoyens, les droits à la santé, à l’éducation et à la sécu­rité sociale, entre autres.

Inutile dès lors de préci­ser que laïcité et droits de l’homme sont des valeurs univer­selles indis­so­ciables. Depuis la sortie du premier numéro de Salut & Frater­nité, les actions menées par le Centre d’Action Laïque de la Province de Liège ont toujours contri­bué, en cohé­rence avec le Mani­feste qu’il s’est donné, à pour­suivre l’idéal d’un monde commun aux femmes et aux hommes par-delà leurs diffé­rences dans le respect de la DUDH.

Notre mission, qui consiste à susci­ter la parti­ci­pa­tion active des citoyens à la vie de la cité dans une volonté de débat perma­nent induit d’expliquer, d’argumenter, de débattre et d’écouter. Ce sont des prio­ri­tés. Ce sont nos prio­ri­tés. Et la DUDH de 1948 néces­site aujourd’hui d’être relue et débat­tue à l’aune de la situa­tion d’une société en recherche d’utopie.
La mise en appli­ca­tion d’un texte aussi progres­siste reste un acte diffi­cile. Nous consi­dé­rons que la recon­nais­sance de la dignité inhé­rente à tous les membres de la famille humaine et de leurs droits égaux et inalié­nables consti­tue le fonde­ment de la liberté, de la justice et de la paix dans le monde.

Un grand merci à ceux qui, hier, aujourd’hui et dans le futur ont contri­bué, contri­buent et contri­bue­ront à enri­chir la réflexion et le débat dans cette publi­ca­tion. De « Salut & Frater­nité » à « Libres, ensemble » fêtons digne­ment le 70e anni­ver­saire de la Décla­ra­tion univer­selle des droits de l’homme !


< Retour au sommaire